Rassemblement pour contester des licenciements à la piscine de Spa

Emoi hier soir parmi le personnel communal de Spa, qui a appris qu’une procédure de licenciement était lancée à l’encontre de trois agents travaillant à la piscine, gérée par la Régie Communale autonome. En début de soirée, une grosse dizaine de manifestants de la Centrale Générale des Services Publics (CGSP) protestaient devant l’hôtel de ville contre cette procédure. « Nous avons appris la semaine dernière que sur les 4 agents travaillant à la piscine de Spa, 2 ont été convoqués pour une entrevue avant un licenciement. Le motif est une restructuration qui aurait lieu dans deux ans liée à des travaux de rénovation. La manière dont cela se passe pour les prévenir n’est pas très correcte », estime Jean-Claude Servaispermanent CGSP.

Trois agents sont donc dans le viseur de la RCA, estimant que les travaux qui entraîneront la fermeture de la piscine de Spa nécessitent cette mesure drastique, ce que la CGSP conteste.  » Sur les trois agents appelés à être licenciés, deux sont affiliés à la CGSP. La plus ancienne a 60 ans et 30 ans d’ancienneté. Le deuxième travaille depuis une dizaine d’années à la piscine de Spa ».

No comment de la RCA

La procédure n’en est cependant qu’à ses débuts. Deux des agents concernés devaient rencontrer les responsables de la RCA dans la soirée. Le syndicat espère pourvoir encore changer les choses.  » Nous estimons qu’il s’agit d’une erreur de les licencier maintenant vu que le piscine ne sera fermée que dans deux ans pour réparations. Où est l’intérêt de les licencier maintenant ? » se demande Jean-Claude Servais.

A ce stade de la procédure, le président de la RCA Bernard Jurion n’a pas estimé judicieux d’apporter un commentaire sur cette affaire.